Rechercher

Mon chien tire en laisse, mais pourquoi ?!

Comme beaucoup de propriétaires de chien, vous pouvez vous retrouver dans cette situation désagréable lors de vos promenades avec votre fidèle compagnon. Il tire en laisse jusqu’à s’étrangler avec son collier et la balade devient alors un moment stressant et pénible. Vous finissez par perdre le goût de sortir avec votre chien et une fois rentré chez vous, vous avez la sensation d’avoir fait une heure de musculation… L’horreur !

 La plupart des maîtres ont tendance à remettre la faute sur leur chien : « Il ne comprend pas » ; « j’en ai marre » ; « j’ai tout essayé, il n’y a plus rien à faire ». Autant de phrases que j’entends régulièrement dans mon métier. En tant qu’éducateur canin, j’ai appris à comprendre pourquoi les chiens adoptent cette attitude. De ce fait mon travail est de former le maître et le chien pour que ce petit tracas du quotidien ne ternisse plus vos moments de complicités et de plaisirs.  Il y a plusieurs facteurs à prendre en considération sur le fait qu’un chien commence à tirer en laisse.  Si nous prenons un chiot de 2 mois jusqu’à 5-6 mois, il ne tire pas et marche relativement proche de nous. Progressivement il va commencer à s’intéresser à l’environnement, aux odeurs et va d’instinct vouloir explorer ce qui l’entoure. Il va également d’avantage se préoccuper de ses congénères en voulant aller à leur contact. Car étant un animal sociable et il est impératif pour lui de pouvoir communiquer avec d’autres chiens. Nombreuses sont les situations ou vous allez devoir apprendre à votre chien à demander ou à renoncer et ainsi lui apprendre à gérer sa frustration.  Au moment où un chien prend la décision d’aller renifler une odeur ou d’aller voir ce qui l’interpelle, la plupart des maîtres avance vers lui en allant dans la direction choisie par celui-ci. C’est un point important à prendre en compte puisque c’est à ce moment-là que, sans forcément vous en rendre compte, vous venez de valider et de récompenser le fait qu’il ait mis une pression sur sa laisse pour aller vers ce qui l’intéresse. Le chien va imprimer et enregistrer que lorsqu’il use de la force il peut vous emmener et aller librement vers ce qui le stimule. C’est donc au moment ou le chien fait le choix d’aller sur ce qui l’interpelle que vous devez agir et prendre une décision claire et précise pour conduire de la meilleure façon votre animal et ainsi lui indiquer la bonne attitude à avoir quand il tend sa laisse.  Il y a tout un apprentissage à mettre en place pour obtenir une bonne marche en laisse.  Il est primordial d’adopter une bonne attitude et une bonne gestion de la part du maître. D’abord, il est important de comprendre que se sont vos jambes qui tiennent votre chien et non pas vos bras. L’idée est de trouver son point d’encrage au sol pour vous assurer une bonne stabilité. Vos bras deviennent le prolongement de votre laisse et ils doivent rester souples. Choisissez toujours des récompenses à fortes valeurs (ex: knackis, cervelas, jambon, poulet…) pour travailler sur la concentration de votre chien.  Exemple d’un travail qui peut être effectué : Au moment où mon chien envisage d’aller voir ce qui le stimule, je lui demande de laisser (ordre : ‘tu laisses’) et use de stratège pour détourner son attention : je change de direction, je l’appelle, je deviens dès lors plus stimulant pour lui. Quand il détourne le regard de ce qui l’intéressait à la base et qu’il prenne la décision de renoncer, il est impératif que je le récompense quand il revient vers moi.  Evidemment les sorties doivent être un moment de plaisir pour le chien comme pour le maître. Mais attention, cela ne signifie pas qu’il faut tout laisser passer. Tout comme nous, une fois dehors, il doit y avoir des règles que j’appelle « les règles de vie » et croyez-moi, allier éducation et plaisir n’est pas incohérent, bien au contraire !

Une bonne éducation s’associe forcément à un bon équipement de travail. Personnellement j’utilise pour tous mes chiens ainsi que ceux de mes clients le harnais de la marque Animalin®.

 Dans un premier temps, il est important de savoir que le cou du chien est une partie extrêmement sensible. Il est donc primordial que le rapport à cette partie du corps soit agréable pour le chien, chose qui devient compliquée, voire impossible, quand un chien a appris à tirer en laisse. Le harnais Animalin® offre plusieurs possibilités : L’anti-traction avec son attache sur l’avant du poitrail qui va permettre au chien de comprendre plus rapidement et dans de meilleures conditions que s’il vient en bout de laisse pour tirer, il se retrouvera en situation inconfortable mais en aucun cas douloureuse. La boucle présente au niveau dorsal donne la possibilité de pouvoir attacher votre chien avec une longe plus longue, lui permettant ainsi une grande sensation de liberté lors de balades en forêt. Le harnais Animalin® à cet effet apaisant et sécurisant pour certains chiens du fait qu’il les enveloppe au niveau des omoplates et offre un port très confortable. Bien entendu, le choix de la laisse n’est pas à négliger non plus. Je préconise une laisse standard (1m50 environ) pour les sorties en ville ou les endroits à forte stimulation pour avoir une meilleure conduite et une meilleure gestion de son chien.

L’apprentissage de la marche en laisse peut s’appliquer à toutes les races de chien et à tous les âges à partir du moment où vous êtes cohérent et respectueux envers eux. Il est essentiel et important de bien sélectionner le professionnel avec lequel vous travaillerez. J’ai personnellement fais le choix de travailler mes chiens ainsi que ceux de mes clients en utilisant des méthodes positives et amicales. C’est toujours avec un grand plaisir que je les vois tous évoluer avec envie et motivation. La plus belle récompense dans mon métier ce sont les beaux résultats que m’offre chacun de ces chiens.


 Florient DELILLE, éducateur canin, Essonne 91

135 vues0 commentaire